Sélectionner une page

Définition et décryptage du User Generated Content

Pour ceux qui auraient hésité sur le titre, voici un petit récapitulatif…

En français, la définition de l’UGC est « le contenu créé par les utilisateurs ». Si on regarde ce qu’il se passe sur internet, on peut constater que de nombreuses marques ont déjà adopté cette méthode dans divers cas de figure. GoPro, par exemple, est clairement le maître incontesté de l’UGC notament dans sa communication. Si vous jetez un œil à leur instagram, vous verrez que pratiquement tous les contenus partagés sont des photos ou des vidéos créées par leurs followers.

Les résultats sont parlants :

  1. Les taux d’engagement sur les contenus UGC sont plus importants que les contenus poussés par l’entreprise même.
  2. Les marques se servent des avis et des commentaires pour optimiser leurs offres et services. La quantité d’informations recueillie est conséquente.

Si on applique donc le User Generated Content à la formation, on obtient des collaborateurs qui créent eux-mêmes des formations. L’entreprise du collaborateur peut ensuite réutiliser ces formations à son avantage et pour l’avantage de ses collaborateurs en entreprise. Identifiée comme une tendance certaine par de nombreux acteurs du e-learning, Edflex se questionne sur le sujet.

 

La tendance du contenu d’influence digitale, une fausse bonne stratégie pour la formation ?

Engager vos apprenants repose sur le même principe qu’une stratégie marketing. Alors cette stratégie marketing de User Generated Content est-elle valable pour le monde de la formation ? Notre avis est mitigé. Tout va dépendre de votre besoin. Par exemple :

 

Les avantages de l’UGC

  1. En mettant en avant des collaborateurs, l’UGC créé de l’engagement. C’est indéniable et intéressant pour une entreprise qui souhaite former ses salariés et les impliquer davantage.
  2. Les collaborateurs qui généreront de l’UGC seront donc mis en avant. Un bon point pour les valoriser dans leur travail et encourager leur volonté de partager de leurs connaissances.
  3. L’accessibilité, que ce soit en termes de coûts et de mise en pratique n’est pas négligeable.

 

Les points en suspens

  1. Les nombreux abus générés par les influenceurs sur les réseaux sociaux ont semés le doute dans l’esprit des consommateurs. Or, dans le cas de la formation, la confiance et l’engagement des apprenants doivent se travailler en profondeur et sur du long terme. Si votre entreprise a déjà une culture de l’apprentissage développée avec un joli taux d’engagement, l’UGC pourrait être une bonne alternative. Sinon il faudrait selon nous envisager d’installer au préalable une culture de la formation en interne au risque de ne pas voir fonctionner cette stratégie.
  2. Le point positif de l’UGC, c’est les avis laissés par les consommateurs. C’est vrai, mais il s’agit d’éléments que pouvez récolter tout aussi bien sur vos propres formations au travers de questionnaires de satisfaction interactifs par exemple.

Le User Generated Content marche fort en e-commerce et de manière général sur le marché BtoC, oui. Pour autant, il se peut qu’il ne corresponde pas forcément aux codes et aux besoins de votre entreprise.

 

Une tendance forte en 2020 certes, mais pas applicable à toutes les entreprises

Préparer et fournir une formation sont des travaux complexes. Il s‘agit de partager des connaissances de façon constructive, mais aussi et surtout répondre à des questions, de participer aux discussions sur les portails digitaux, de partager du contenu pertinent au bon moment, et de créer des supports de formation de qualité afin d’engager les collaborateurs… Nous retrouvons donc 3 problématiques à étudier avant de se lancer dans la tendance UGC :

Le deal de la qualité

Un individu non formé aux besoins et aux exigences de la formation risque de délivrer du contenu rapidement obsolète ou de partager des idées en contradiction avec la ligne choisie de votre entreprise. Il faudra dégager du temps pour les trier et en suivre l’évolution.

Les ressources utilisées

Si un collaborateur venait à créer sa propre formation, utiliserait-il les bons outils ? Les bonnes méthodes ? Les médias professionnels ne fonctionnent pas de la même manière que les médias personnels à l’image des 6 tendances de formation que nous vous avons présentés il y a quelques semaines. Il serait intéressant pour optimiser ces formats de former les collaborateurs produisant des UGC afin de les transformer en de vrais ambassadeurs qualifiés de la formation dans votre entreprise… Une piste à suivre !

Compromis temps et argent

Entre les temps de suivi et les outils à mettre à disposition, l’UGC représente du temps et de l’argent investi dans les User Generated Content. Il serait intéressant de calculer la véritable rentabilité entre l’engagement de vos collaborateurs aux formations UGC et l’argent investi. Si vos budgets ou temps sont limités, il vaut peut-être mieux se concentrer sur des formations organisées en interne ou déléguées à un prestataire dont la qualité sera avérée.

 

L’intérêt donc de l’UGC est la quantité importante de contenus générée gratuitement. Mmmh, difficile de battre cet argument. Et pourtant chez Edflex, nous sommes mitigés ! Le User Generated Content appliqué à la formation, est une méthode innovante certes, mais dont le résultat peut varier selon les entreprises et leur degré de maturité dans la mise en place de leur stratégie de formation. Toutes les tendances et stratégie marketing ne peuvent pas s’appliquer pas au domaine du learning. La qualité, la diversité des ressources ou même la communication sont autant d’éléments à personnaliser aux besoins de votre entreprise. Et vous, pour ou contre l’UGC dans le e-learning ?