Temps de lecture : 6 min

Lorsque nous avons mis en place un premier webinaire avec Learn Assembly sur « comment réussir à ne pas annuler (toutes) vos formations » pendant le confinement, nous ne nous attendions pas à avoir autant de retours, de questions, de demandes.

Suite à ce constat d’un besoin croissant dans le milieu de la formation d’avoir des réponses ou du moins des pistes de réflexion sur les sujets concernant le confinement et l’après crise, nous avons mis en place un ensemble de webinaires avec de nombreux acteurs de l’écosystème : les 3 jours de la formation du 26 au 28 mai derniers. L’objectif était justement d’amorcer cette réflexion cruciale sur le secteur et son adaptation à la sortie de confinement.

Mais alors qu’elles sont les grandes lignes de cette réflexion ? Quelles conclusions ? Qu’est ce qui, au fond, va changer dans le monde de la formation après cette crise mondiale liée à la pandémie de covid-19 ?

Télétravail, réflexion sur les business models, challenge du présentiel… Voici quelques pistes sur les grands changements du milieu de la formation et de la edtech.

Challenger le présentiel et trouver un équilibre juste avec le digital 

 C’est l’un des plus importants axes de changement du milieu de la formation. Que faire des modalités en présentiel ? Comment prévoir une prochaine crise ? Doit-on tout passer en digital ?

La difficulté de la crise a été, pour certaines entreprises, de prendre le virage du digital au niveau de la formation. Les modalités digitales se sont fait une place bien plus importante qu’avant en entreprise. En effet selon notre sondage réalisé dans le contexte du confinement, 87% des personnes pensent que la période a été une opportunité pour la formation digitale en entreprise ! Une montée en puissance du digital donc, avec une hausse des demandes en mobile learning et classes virtuelles pendant la période. Mais après ? Que va-t-il rester ? Les entreprises vont-elles reprendre leurs anciennes habitudes ? 

Nos intervenants du milieu de la edtech et de la formation sont tous formels : il y aura un après

Cette période a été perçue comme un véritable accélérateur pour la formation digitale que ce soit par les entreprises en recherche de formation ou entreprises du milieu.

« Cette période a été l’occasion de tester plein d’outils ! C’est ce qui a été un vrai accélérateur de la mise en action de notre stratégie » – Clémentine Loizillon, people success director chez Doctolib, dont l’intervention est disponible ici.

En revanche, pour de nombreuses entreprises dans le milieu scolaire ou de la formation présentielle, la période à été véritablement compliquée, l’enjeu est donc pour ces acteurs de trouver de nouveaux leviers de développement et de s’adapter au mieux au nouveaux besoins.

Vers un tournant dans la considération des business models et des marchés 

« Entre montée en compétences nécessaires, et reconversions professionnelles : le contexte peut avoir un impact positif pour les entreprises Edtech car il est évident que la formation va avoir un vrai rôle dans la relance. » – Rémy Challe DG Edtech France.

« La formation va être nécessaire pour la relance » – Claire Pascal, Administratrice et Présidente de la Commission développement économique à la FFP

Oui la formation a un réel rôle dans la relance économique globale que ce soit dans une optique de garder les savoirs et savoir-faire ou pour faire face à une nécessité de « collectif » à relancer. Mais cela n’est évidement pas si simple ! Face à des exigences de plus en plus présentes des entreprises et des apprenants, et des problèmes économiques impliquant parfois des restrictions de budgets : la baisse de la qualité des contenus est un écueil à éviter absolument…

Pour Patricia Duret (Employer Sucess Director Openclassrooms) c’est évident : « Il y aura un avant et un après« . Pour Openclassrooms par exemple l’enjeu autour de leur offre de formation en alternance est énorme car ce marché va continuer sa croissance de façon encore plus impressionnante. C’est dans cette logique d’adaptation et d’agilité que les entreprises du secteur doivent se placer. En effet certains business models sont déjà en train d’être revus suite à cette crise, et l’accès au marché va devoir être au coeur du secteur avec une transition vers de vraies approches de marketing digital pour y accéder, souligne à juste titre Claire Pascal dans le webinaire : « Confinement : les modalités de formation mises en place vont-elles durer ?« .

Si la crise a eu un impact sur le monde de l’entreprise côté formation, celui a été encore plus fort sur les formateurs. Nous avons eu de nombreuses questions sur ce sujet et nos intervenants sont formels : nous sommes face à un tournant. Le métier de formateur se réinvente et évolue pour intégrer pleinement les nouvelles technologies. Attention, cela ne signifie pas un adieu au présentiel dans le métier, mais un ajustement aux nouvelles modalités et la possibilité d’avoir des compétences transverses de formation. Un challenge donc pour certains formateurs dont le coeur de métier en était particulièrement éloigné.

Le télétravail : une modalité qui deviendra la norme ?

Selon notre sondage réalisé sur plus de 300 personnes, 70% disent que le télétravail a eu un impact sur leur façon de se former.

Des problématiques émergent évidemment suite à cette montée en puissance du digital, notamment autour de la fracture numérique. Comment s’adapter et former dans un nouveau monde ou le télétravail sera bien plus répandu : un vrai challenge (interrogation ? déjà beaucoup utilisé challenge) auquel le milieu de la formation et notamment des edtech s’apprête à répondre.

L’équilibre entre présentiel et digital, que ce soit dans les modalités pédagogiques, les temps de formation ou les supports va être à perfectionner. L’adaptation et la capacité à évoluer va donc être un des principaux atouts des entreprises Edtech dans cette situation de sortie de crise.

Et vous, quels changements majeurs pensez-vous voir d’ici les prochaines années dans le monde de la formation suite à cette période complexe ?

Pour regarder les replays des webinaires des 3 jours de la formation c’est par ici !