Temps de lecture : 4 min
C’est une problématique pour beaucoup de responsables de ressources humaines ou dirigeants d’entreprise. Quelle est la meilleure solution pour faire monter en compétences ses salariés sans perdre le rythme nécessaire de l’entreprise ? La formation en dehors du temps de travail n’est, aujourd’hui, pas rémunérée. Comment motiver alors les salariés à ce faire ?

Le parti pris de libérer du temps pour les salariés 

 Au risque de se répéter 🤷‍♀, les comportements évoluent au sein de nos entreprises. Les salariés n’ont plus ou pas les mêmes motivations, et (malheuresement) ils ont moins de temps ! Alors quand il s’agit de leur demander de se former, forcément ça coince un peu entre le manque de motivation et ce manque de temps.

Une des solutions est donc de libérer du temps pour les collaborateurs. La montée en compétence est essentielle, que ce soit pour l’entreprise ou pour eux (on a déjà parlé de l’importance de la motivation des salariés en entreprise).

Certaines entreprises n’hésitent ainsi pas à dégager du temps à l’image de Franprix et ses véhicules Acadibus ! Les collaborateurs sont remplacés dans les magasins le temps de la formation de 4 heures. Une solution, certes coûteuse, mais rentable à plus long terme. Les magasins continuent de tourner, les salariés sont motivés à être formés et les ventes augmentent.

 

Le parti de ceux qui préfèrent adapter leurs formations au temps disponible

 Mais libérer du temps pour la formation signifie aussi moins de temps consacré au travail et un investissement financier conséquent pour l’entreprise. Une question émmerge donc… Et si, au lieu de laisser les salariés se former sur le temps de travail, on adaptait les formations à ce peu de temps disponible ?

Les collaborateurs pourraient ainsi profiter de leurs pauses, déplacements professionnels ou trajets domicile-bureau pour se pencher sur leurs formations en toute tranquillité (lorsque c’est possible évidemment !).

Dans cet article des Echos, Bertrand Martinot, directeur du conseil en formation professionnelle à Siaci Saint Honoré, nous explique que la formation hors temps de travail n’est pas assez exploitée. Le digital Learning est selon lui une aubaine d’apprentissage. Cela permettrait de réduire les coûts d’un collaborateur mobilisé par la formation sur son temps de travail.

On ne va pas le contredire, surtout quand on voit les solutions innovantes et ingénieuses de nos partenaires !

Mais si cette vision peut être critiquée, cela peut aussi être positif pour les collaborateurs qui se sentiront plus libres, avec des formations s’adaptant davantage à leurs planning chargé.

L’équilibre est possible grâce à ces solutions

Soyons francs, tout va être une question d’équilibre. Chaque collaborateur étant différent, leurs besoins et leurs consommations de formation seront aussi différents. Pas de panique des solutions sont possibles !

L’Adaptive Learning pour gagner du temps

Cette méthode de formation permet de s’adapter à vos collaborateurs grâce au recueil et à l’exploitation des données. La personnalisation des formations à chaque profil d’apprenant permettra de gagner en efficacité et en temps de formation ! Certains collaborateurs apprendront mieux en dehors des temps de travail, et d’autres, vous le réaliserez auront besoin d’un suivi plus important.

L’Adaptive Learning s’intéresse notamment :

  • Aux différents profils de collaborateurs : expériences, relations, feed-backs donnés, résultats réalisés…
  • Aux contenus des formations
  • Aux technologies utilisées : leur variété, renouvellement ou adaptabilité
  • Aux comportements des collaborateurs : leur engagement dans l’entreprise, leur réponse aux formations…

Le Mobile learning pour équilibrer les deux partis

 Le Mobile learning est une autre solution mise en avant dans le cadre de la formation en temps de travail et hors temps de travail. À grand renfort de quizz, de jeux ou de vidéos, ces formations (courtes le plus souvent) sont efficaces et pédagogiques. Learning Technologies France présentait d’ailleurs sur Youtube quelques-unes de ses solutions pour optimiser vos projets de mobile learning. Le mobile permet de toucher les collaborateurs les plus nomades, leur fournir des formations précises et impactantes et personnaliser le parcours de formation à chacun.

L’intérêt de cette solution est donc son adaptabilité. Elle peut faire partie d’une approche blended learning. C’est-à-dire un mix entre formation digitale (possible hors du temps de travail) et présentielle (sur le temps de travail). OpenClassRooms en a même fait un cours si vous êtes intéressé par le sujet 😊 .

 _______

Quel que soit votre camp, vos moyens ou les profils de vos collaborateurs, des solutions sont possibles ! Le digital learning permet une grande souplesse dans son organisation. À vous de sélectionner la meilleure combinaison pour vos collaborateurs et votre entreprise et que tout le monde y trouve son intérêt.