Temps de lecture : 3 min

Les principaux acteurs des MOOC s’engagent à innover dans le secteur et agir en faveur de l’open education

À l’initiative de Edflex, Edtech France, FUN MOOC, le salon Learning Technologies, ainsi que de nombreuses organisations du monde la formation : ils s’engagent à réformer le modèle économique des MOOC et moderniser leur format pour correspondre aux besoins des apprenants d’aujourd’hui.

L’initiative a été officialisée le 27 février 2020, à l’occasion de la cérémonie annuelle des Mooc of the Year, avec la publication d’un manifeste à l’ambition claire : agir pour l’avenir des MOOC et de l’open education.

 

Pourquoi un manifeste ?

L’initiative du manifeste répond au constat qu’aucune stratégie commune ne réunit tous les acteurs à agir dans le même sens vers un but collectif, alors même que le secteur français des MOOC est en pleine évolution. Sensibilisation, recrutement, inclusion numérique… des dizaines de nouveaux usages voient le jour à travers ce format : un changement illustré par les MOOC récompensés dans cette nouvelle édition des Mooc of the Year.

La start-up Edflex propose alors de s’engager à travers un manifeste répertoriant les 6 priorités en faveur desquelles les signataires s’engagent à agir. Transformation du modèle économique avec un financement des certifications via le CPF, modernisation des formats, promotion de la diversité, soutien du libre accès à l’éducation… les signataires souhaitent provoquer l’impulsion qui permettra de passer des déclarations d’intention à l’invention concrète d’une stratégie commune pour pérenniser et légitimer les MOOC.

« Nous aurons accompli notre mission lorsque chacun pourra bénéficier d’une expérience de formation de qualité, dans la forme comme dans le contenu. Pour préserver l’avenir des MOOC, il faut définir une stratégie ambitieuse avec des objectifs communs à toute la filière. C’est ce que l’on souhaite affirmer avec ce manifeste et nous sommes ravis de rassembler les acteurs majeurs de l’écosystème. » déclare Clément Meslin, co-fondateur de Edflex.

 

Comment rejoindre le mouvement ?

Entreprises, concepteurs, organismes de formation… tous sont invités à se joindre au mouvement pour faire grandir cet engagement. Pour signer ce manifeste vous pouvez contacter directement l’équipe Edflex.

L’objectif est de fédérer toutes les structures du secteur de la formation pour, ensemble, prendre la responsabilité de maintenir et faire rayonner l’open education partout dans le monde.

 

Et après ?

Une première réunion des signataires aura lieu dans les prochains mois afin de discuter des principaux leviers et freins du secteur. Des meetings de suivis seront ensuite mis en place tout au long de l’année avec un bilan en Avril 2021.